Emma Stone : Une actrice de caractère

26/02/2017 14:41

 

 

Emma Stone a un parcours vraiment crescendo , marqué par des choix judicieux . Elle est passée de l’image d’adolescente « craquante » et singulière , à la girl next door puis à l’actrice avec un grand A ne perdant rien du charme des débuts !

Emily Jean Stone est donc native de Scottsdale dans l’Arizona . Si elle a comme Norma Jean Baker (Marilyn Monroe) un « prénom » intermédiaire célèbre , c’est bien sous celui d’Emma qu’elle va gagner ses galons de star ! Son physique de teenager , rousse , un peu fluette mais souriante et sexy va faire son entrée sur grand écran avec « Super Grave » en 2007. C’est le pape des nouvelles comédies potaches US à succès , Judd Apatow, qui produit ! Elle a comme partenaire un certain Jonah Hill et clin d’oeil du destin , c’est ce même acteur qui lui remettra la SAG (Screen Actors Guild) Awrad de la meilleure actrice , 10 ans plus tard , pour « La La land » ! Le comédie « ados » est un gros succès mondial !

Avant d’arriver à cette consécration publique et critique Emma Stone construisit sa carrière par des choix très éclectiques et pertinents !  Elle arriva à convaincre sa mère de l’accompagner à Los Angeles à l’âge de 15 ans pour devenir actrice .Donc on peut dire que l’actrice sait ce qu’elle veut ! En 2009 un film de zombies revisité version caustique et rockn’roll va lui permettre de tenir un gun , dégommer des morts vivants et incarner la grande sœur d’Abigail Breslin (la petite fille de « Little Miss sunshine) . Dans « Bienvenue à Zombieland » Emma Stone joue un contre emploi en jean et blouson de cuir et y est très convaincante en accompagnatrice de virée « sanglante » de Woody harrelson et Jesse Eisenberg  ! Nouveau carton au Box Office pour ce premier film de Ruben Fleisher .

Néanmoins elle va retourner à la comédie ado avec « Easy A » (2010) de Will Gluck ! Une jeune étudiante joue de la rumeur pour devenir populaire avec une allusion en forme de clin d’oeil  à « La Lettre écarlate ».  Emma Stone peaufine son image de jeune actrice « piquante » et sexy avec ce film peu connu en dehors des USA .Nomination de la meilleure actrice dans une comédie aux Golden Globes ! 

En 2011 Emma Stone trace sa route dans la catégorie comédie avec « Crasy stupid love »de Glenn Ficcara & John Recca ; cela marque aussi sa première collaboration avec Ryan Gosling .

Ce dernier joue un coach en séduction tombant amoureux de la fille d’un de ses « demandeurs de conseils » récemment débarqué par sa femme ! Une comédie « fraîche » et enlevée ou le charme d’Emma fait merveille. Nomination Meilleure actrice dans une comédie pour Emma Stone dans les … Teen Choice awards !

La même année sort « La couleur des sentiments » dont le titre original est « The help ». Emma Stone y campe une jeune apprentie journaliste-écrivaine à contre courant du racisme ambiant des années 60, au Mississipi envers les « employées de maison » noires ! Le film remporte un beau succès critique et public . Octavia Spencer obtient l’Oscar du meilleur rôle féminin . Emma Stone, snobée par les oscars , fait une vraie composition tout en finesse et humanité.

En 2012 elle devient Gwen Stacy dans le reboot « The Amazing Spider-man » amoureuse du monte en l’air joué par Andrew Garfield. Malgré un accueil contrasté des fans , le film remporte un succès mondial et la love story se poursuit hors caméra avec son partenaire à l’écran . Pour l’anecdote Shailene Woodley incarnant la copine « classique » de Spiderman , Mary Jane Watson, a vu ses scènes carrément coupées au montage ! Un deuxième opus verra le jour deux ans plus tard avec le même casting.

Emma Stone va retrouver Ruben Fleisher avec « Gangster Squad » en 2013. L’adolescente a bien grandi , même si elle n’a que 25 ans .Grace Faraday  petite amie d’un caïd de la pègre dans les années 40-50 va permettre à l’actrice d’incarner une  femme fatale amoureuse. Elle retrouve Ryan Gosling, membre de la police squad et  sensible à ses charmes à cette occasion. Le film ne rencontrera pas le succès escompté . Ce sera loin d’être un four mais peut être que les gens souhaitaient y découvrir un cousin de « The Untouchables » de De Palma. « Gangster Squad » est simplement un film d’entertainment efficace et plaisant, souffrant peut être de quelques petites faiblesses scénaristiques et d’un Sean Penn caricatural par moment.

Eté 2013 Emma Stone décide de tourner avec Woody Allen dans « Magic in the moolight » une comédie se passant dans les années 30 dans le Sud de la France ! Elle y a pour partenaire Colin Firth et incarne une « médium-arnaqueuse  » avec subtilité et charme . Le film a un côté désuet charmant et charmeur .

 

Le duo fonctionne , ce n’est pas le meilleur Woody Allen mais l’actrice confirme son tempérament et la pugnacité de ses choix . Elle devra refuser « Crimson Peak » de Guillermo Del Toro s’étant engagée avec Woody Allen . Le film sort en 2014 et reçoit un succès d’estime .

La même année , 2014, sort « Birdman » d’Alejandro Inarritu . Le film marque le retour au premier plan de Michael Keaton en acteur déchu , ayant incarné un super héros et montant une pièce de théâtre . Emma Stone y joue sa fille, ex junkie, blonde « lavasse », tatouée, fricotant avec l’autre acteur principal joué par Ed Norton . Le film glane 4 oscars  sur 9 nominations dont celle de Meilleure actrice dans un second rôle . La statuette ne lui sera pas remise mais ce film marque une étape importante pour l’actrice.

Décidément 2014 aura été l’année des baptêmes du feu car c’est sa première expérience théâtrale à Broadway !

Et force de caractère oblige , Emma Stone ne va pas faire les choses à moitié . Elle reprend le rôle « immortalisé » à l’écran par Liza Minelli celui de Sally Bowles dans « Cabaret » de Bob Fosse. Emma Stone apparaît à des antipodes de son image de « girl next door pétillante » en guépière, bas résille  et maquillage prononcé ! Un beau défi relevé .

En 2015 , Emma Stone retrouve Woody Allen pour « L’Homme Irrationnel « . Etudiante en admiration devant son prof de philo dépressif et frondeur , joué par Joachim Phoenix, son interprétation est tout en finesse et fraîcheur ! Le film, plutôt réussi, sera présenté hors compétition à Cannes ! La même année sortira en direct DVD « Aloha » rebaptisé « Welcome back » réalisé par Cameron Crowe (« Jerry MacGuire ») avec Bradley Cooper et Rachel Mc Adams. Longtemps annoncé « Aloha » fit un four aux USA et donc un coup d’épée dans l’eau dans la carrière d’Emma Stone .

La période 2016-2017 marque un tournant décisif avec le phénomène « La La land » et le rôle de Mia !  C’est la troisième collaboration avec Ryan Gosling et la première avec le jeune prodige Damien Chazellle , réalisateur de « Whiplash » . Emma Stone illumine le film et crève l’écran. Digne héritière des grandes actrices de musical, alternant les numéros dansés, chantés et joués . La finesse de son jeu fait mouche , elle est  juste et touchante.Ses grands yeux bleus-verts (Iris vert cerclé de bleu indigo) et son sourire sont vecteurs d’émotion . Elle trouve LE rôle synthèse de ses précédents et sûrement proche de sa personnalité : volontaire , sensible et attachante. Damien Chazelle la filme aussi en gros plan (Close up) , sans maquillage , au plus près de ses traits et de sa fêlure d’actrice.

Elle a déjà reçu une pluie de récompenses (Coupe Volpi à Venise en 2016/ Golden Globes , SAG Awrads  Baftas en 2017 )

A presque 29 ans elle obtient son premier oscar de la Meilleure actrice pour La La land le 27 février 2017 en compétition avec Isabelle Huppert, Natalie Portman, Meryl Streep et Ruth Negga .

Elle se pose en héritière d’Audrey Hepburn par son aspect fragile , physique  menu mais véhiculant une classe naturelle sans efforts apparents ! De plus sa singularité vient aussi de sa voix aux accents rauques fluctuants mais charmants .

La jeune ado a bien grandi et sa filmo devrait s’enrichir de très beaux rôles . Néanmoins Emma Stone, actrice appartenant à la A list* , aime toujours varier les plaisirs et aller là où on ne l’attend pas. Ses deux prochains films le prouvent. Elle va rejoindre le plateau de « The Favorite » réalisé par Yorgos Lanthimos (« The Lobster ») et  incarne ,dans « Battle of sexes »,  Billie Jean King la joueuse de tennis des années 70 , icone de la cause lesbienne dans le nouveau film des réalisateurs de « Little Miss Sunshine « , Jonathan Dayton et Valérie Faris !   

*A List : La liste où figurent les acteurs , actrices , réalisateurs , scénaristes de talent à Hollywood à la fois bankables et à la valeur artistique reconnue . Ce sont à eux et à elles qu’on pense dès qu’un projet d’envergure se monte !

Emma Stone A lovely actress with a strong temperament

Emma stone was for a long time cataloged like smiling and sexy nice girl next door but knew evolved in her young career by choices bold! This portrait is a look at a young talented actress with a strong character, able to play female students to evolve into fatal women and roles more mature with intelligence and class! A beautiful journey for an actress listed on the "A list"! And Mia in La La Land is a good synthesis of all this precedents !
Emma Stone heiress of Audrey Hepburn
Category: Portraits

Utilisez les tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>