Dog eat Dog

27/05/2016 06:59

Dog eat dog de Paul Schrader avec Nicolas Cage Willem Dafoe … Présenté à la Quinzaine des réalisateurs le Vendredi 20 mai 2016 Sortie Cinéma : Prochainement

Pure Dopamine est une des sociétés coproductrices du film ! Serait ce un message subliminal ou manifestement une juxtaposition idoine entre leur patronyme et le ton , au moins au début , du film ?!!Dog-Eat-Dog-Teaser-Poster

La dopamine est un neurotransmetteur , c’est-à-dire une molécule qui transmet des informations entre les neurones. Quand sa production ou sa circulation est altérée, la communication entre les neurones se fait mal.

Et c’est l’impression que donne l’ouverture du film avec le focus sur  le personnage outrancier de Dog joué par Willem Dafoe ! DOGGGRail de coke , musique psychédélique, miroir déformant (snapshat sous trip) l’ouverture nous promet une expérience stylée (emploi avec parcimonie du noir et blanc) et complètement barrée !

Nicolas Cage va camper le « chef d’équipe » malheureux de 2 pieds nickelés , Mad Dog et Diesel ! Schrader utilisent des procédés audacieux et efficaces visuellement  : images saturées , couleurs optimisées, humour noir sont au rendez vous dans la première partie du film ! Le scénario apparaît plus comme un prétexte à cette galerie de personnages haut en couleurs ! Et c’est là que le bât blesse . Si les premières 45 minutes étonnent et attirent l’attention du spectateur, la violence 2ème degré, la baisse de rythme et la déliquescence progressive  de l’histoire font se déliter le film vers l’indifférence , voir l’ennui ! Le film part en vrille et annihile notre intérêt!

Paul Schrader a eu le final cut ! Le scénariste de Taxi driver et le réalisateur d’American Gigolo a un goût prononcé pour l’auto-destruction et la non rédemption de ces personnages et ne livre pas un film maîtrisé sur la durée !

Notes

Scénario
Réalisation
Interprétation
Musique
The new movie of a great figure of the american Cinema as screnwriter (Taxi Driver/ Bringing out the dead/ Obsession...) and director (American gigolo/ Affliction...) The film is successful in its first part but gradually falls into boredom and caricature . Not a real come back for Nicolas Cage in a great movie !
Category: Brèves

Utilisez les tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>